L’assainissement, c’est quoi ?

L’assainissement domestique consiste à évacuer puis traiter l’ensemble des rejets domestiques, solides (déchets ménagers) ou liquides (eaux usées, dont les excréments).

Il existe deux grandes catégories d’assainissement liquide :
•    L’assainissement collectif : ce sont des réseaux d’égouts auxquels sont connectés les ménages, qui acheminent les eaux usées vers des stations de traitement, avant leur rejet dans le milieu naturel.
•    L’assainissement non collectif : il s’agit d’installations comme les latrines et fosses septiques qui stockent les excréments et nécessitent d’être vidangées.

Le cycle de l’assainissement domestique des eaux usées comprend 3 étapes :
•    Le recueil et/ou l’évacuation des eaux usées (latrines, fosses septiques, WC…) ;
•    Leur acheminement jusqu’à un site de traitement (par des camions vidangeurs, des réseaux d’égouts…) ;
•    Le traitement de ces eaux avant le rejet dans le milieu naturel (stations de traitement).
Dans plusieurs régions du monde, ce que l’on appelle la crise de l’assainissement commence par l’absence d’accès aux toilettes, première étape indispensable. Toutefois, il est important de mettre en place des solutions qui prennent en compte l’ensemble du cycle de l’assainissement, afin d’éviter toute dissémination des eaux usées dans l’environnement.